Skip to Store Area:

Harpagophytum

Nom latin : Harpagophytum procumbens

Partie utilisée : Le tubercule secondaire

                                                      

 

 Articulations douloureuses, arthrose, lombalgies, rhumatismes. (études cliniques de Nerbulisa, Allemagne) 


Surtout concentrés au niveau des tubercules, les principes actifs de cette plante sont des glucosides : harpagosides, harpagides et O-p-coumaroylharpagide. Ces substances possèdent des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques, qui font de l'Harpagophytum un remède de choix pour les problèmes articulaires, les douleurs musculaires et les inflammations des tendons. Différentes études ont démontré l'absence totale d'effets secondaires aux posologies usuelles, et une bonne tolérance gastrique.

Plusieurs études ont néanmoins été effectuées à l'aide de Doloteffin, une préparation standardisée d'harpagophytum, en Allemagne et au Royaume-Uni, qui ont conclu que H. procumbens a été distingué de Vioxx dans le traitement de la lombalgie chronique5 et a été bien toléré après plus de quatre ans de traitement de H. procumbens seul6. H. procumbens semble également efficace dans le traitement de la douleur induite par des arthrites de la hanche et du genou, l'auteur qui a participé à plusieurs études sur les vertus analgésiques de la griffe du diable a conclu qu'avec un minimum de 50 mg par dose (pour un extrait standardisé) c'est une alternative à des analgésiques synthétiques, avec un faible risque d’événements indésirables.

Un examen systématique a porté sur les plantes médicinales utilisées pour traiter la lombalgie. Il a conclu en 2006 qu'une dose quotidienne standardisée de 50 à 100 mg de harpagoside donnait de meilleurs résultats qu'un placebo, et qu'une quelconque dose de harpagoside était aussi efficace que 12,5 mg de Vioxx par jour. Il semble donc pouvoir améliorer le confort de patients souffrant de certains rhumatismes ou de lombalgies, et il améliorerait la souplesse des articulations (Il ne semble pas y avoir eu d'études portant directement sur ce point).

Son intérêt est discuté pour certains des maux suivants, mais l'harpagophytum a été recommandé par certains auteurs pour le traitement de certaines maladies du foie, des reins, de la vésicule biliaire et de la vessie. Il stimulerait aussi l'appétit et la digestion, ainsi que l'augmentation du bon cholestérol et des acides gras dans le sang et limiterait certains troubles gastro-intestinaux, les brûlures d'estomac et la goutte. Il a parfois été recommandé contre le diabète, et contre le durcissement des artères, pour les problèmes menstruels, ou encore contre les maux de tête

La griffe du diable est enfin parfois utilisée en traitement externe pour soigner certaines plaies, des ulcères, des furoncles et d'autres lésions de la peau.

 

 Effets indésirables... 


Aucun effet indésirable grave n'a été décelé dans les essais d'usage interne. Des cas de diarrhée ont été signalés, ainsi qu'un purpura. Une interaction médicamenteuse est possible avec un anticoagulant oral, avec le Ticlopidine (Antiagrégant) et le Warfarin. Les patients doivent donc consulter un médecin avant de combiner l'harpagophytum avec l'un ces médicaments En outre, l'harpagophytum favorise la sécrétion d'acide gastrique (comme beaucoup d'anti inflammatoires), ce qui conduit à ne pas le recommander aux personnes ayant des problèmes d'ulcères, de gastrite ou d'excès d'acide gastrique.

Les personnes avec des problèmes biliaires devraient aussi ne l'utiliser que sous la surveillance d'un médecin Usages médicaux Harpagophytum procumbens est une plante médicinale dont la racine est inscrite dans la pharmacopée européenne avec l'indication : « Traditionnellement utilisée dans le traitement symptomatique des manifestations articulaires douloureuses mineures »

. Les guérisseurs khoïkhoï, san, namaquas et bantous connaissent depuis longtemps les propriétés anti-inflammatoires des racines secondaires. La British Herbal Pharmacopoeia reconnaît à la griffe du diable des propriétés d'analgésique, de sédatif et de diurétique. Réputé pour apaiser certains troubles articulaires, l'harpagophytum procumbens est aujourd'hui cultivé et cueilli sous protection d'une charte et d'un quota pour garantir la pérennité de sa ressource.

Depuis une vingtaine d'années, l'essor de la phytothérapie passe par le succès de la racine d'Harpagophyton dans la prise en charge des troubles articulaires. L'importance de la demande mondiale (environ 1 000 tonnes de racines sèches par an dont 400 proviennent de Namibie) a conduit le gouvernement namibien à encadrer la culture et la cueillette par un cahier des charges précis. Le bêta-sitostérol est l'un des composants actifs des harpagophytums médicinaux Les deux principes actifs connus de l'harpagophytum sont : • l'harpagoside 2, molécule appartenant au groupe des iridoïdes, avec des taux variant chez les deux espèces utilisées de 1,0 % à 3,3 %. • le beta-sitosterol (stérol végétal, trouvé dans d'autres végétaux, et dont la structure chimique est proche de celle du cholestérol). Ces deux molécules possèderaient des propriétés anti-inflammatoires.

Les personnes avec des problèmes biliaires devraient aussi ne l'utiliser que sous la surveillance d'un médecin.

 

Notes et références

Revue Prescrire ; Bien utiliser les plantes en situation de soins, 286, août 2007. À propos de harpagoside (Pubchem) Gagnier JJ et coll., Harpagophytum procumbens for osteoarthritisand low back pain : a systematic review BMC Complement Altern Med, 2004; 4 : 13 3. Guyader M, Les plantes antirhumatismales. Étude historique et pharmacologique, et étude clinique du nébulisat d'Harpagophytum procumbens DC. chez 50 patients arthrosiques suivis en service hospitalier, Thèse pour l'obtention du diplôme d'État de docteur en médecine, université Pierre-et-Marie-Curie, Paris 1984. Article comparing Vioxx and Doloteffin. Follow-up study of patients taking Doloteffin alone. allemand l'article surH. procumbenset de la hanche ou du genou douleur arthritique. Article allemand discutant des vertus analgésiques d'extrait de la griffe du diable. médicament à base de plantes pour le bas du dos douleur (article du NIH). Article sur la santé et la griffe du diable (appliedhealth) . article de Kroger sur la griffe du diable et les interactions médicamenteuses. Kroger article sur la griffe du diable. Articles Wikipédia.

 

 

 

 

 

 

Retour à la liste des actifs.